Comment se déroule une journée « État des lieux » Kerma ?

By 26 avril 2022 Cas client

La meilleure façon de démarrer un projet d’accompagnement est de passer par la case « État des lieux ».

Qu’est-ce qu’un état des lieux dans le vocabulaire Kerma ?

Il s’agit d’un temps d’atelier, de jeux, avec des facilitatrices expertes qui va permettre de finaliser l’analyse faite, au préalable, en rendez-vous avec notre chargée de relation clients

Cette session est la continuité de ces échanges, avec une immersion sur site et une vision plus approfondie du besoin.

La ou les facilitatrices, qui animent cette journée, analysent les résultats (Documents produits, jeux débriefés, échanges décryptés…) et font une synthèse écrite qui permettra d’identifier quel accompagnement est nécessaire (Thématiques abordées, personnes impliquées, nombre de séances, …).

Pour que cette description soit plus parlante, on vous emmène dans une journée type telle que nous les concevons.

Top départ

 

🕘 8h30, on arrive sur site

On arrive environ 1/2heure avant les participants pour avoir le temps de s’approprier les lieux et d’installer nos ateliers.

C’est important pour nous d’accueillir dans un espace chaleureux et coloré.

Pour ça, on installe les 1ers jeux que l’on va utiliser, des gourmandises, des boissons et un message de bienvenue.

🕘 9h00 Les participants arrivent / Inclusion

On les accueille.

On se présente et tout le monde fait pareil.

Chez Kerma, même la présentation se fait avec un jeu.

Aujourd’hui on a choisi de proposer des cartes « début de phrase » que l’on doit continuer en parlant de soi.

Exemple : Je tire une carte sur laquelle est écrit « Tous les matins, en me levant … », je poursuis en disant « J’ai hâte de retrouver l’équipe avec laquelle je vais travailler car je suis passionnée par mon métier ».

🕘 9h30 Le groupe se construit

Pour qu’un travail d’état des lieux puisse se faire, et que la parole se libère, il est nécessaire que nous gagnions la confiance de l’équipe et que nous proposions, en 1er, une activité qui la soude.

Pour cela, on pioche dans notre ludothèque et on propose : Une construction collective, un jeu de balles, un débat mouvant, un escape game …

Lors du debrief, on analyse si le groupe est prêt et, si c’est le cas, on enchaîne.

Si on constate des réticences, on met en place une activité complémentaire pour rassurer.

🕤10h30 : Le travail de fond commence

 C’est parti pour l’étude des problématiques détectées lors du rendez-vous initial.

Jusqu’au repas, vont se succéder des ateliers collaboratifs, des jeux, des échanges qui vont, lors des debriefs, nourrirent la synthèse, et, venir conforter ou changer les axes de travail pressentis.

L’objectif principal est de créer du lien, mettre en co-responsabilité, engager les collaborateurs dans la démarche, partager une vision et lever les 1ers freins

🕥12h30 : Pause déjeuner (Bien méritée)

Ce moment de partage convivial, permet de souder, un peu plus, le groupe de travail.

Il favorise les échanges informels autour de sujets personnels (Ses vacances, ses loisirs, sa famille …) et souvent, on aborde, de manière différente, le travail fait le matin.

🕥13h30 : Reprise

L’après–midi, est une succession d’ateliers, jeux de stratégie, outils de facilitation qui vont permettre d’approfondir l’analyse et le travail du matin.

On aborde les facteurs de motivation, les freins qui persistent, les axes d’amélioration, et les priorités.

🕥13h30 : Conclusion / Déclusion

 

Il s’agit que chacun s’exprime sur ce qu’il a vécu, et ressenti, dans la journée et, donne des idées pour la suite.

Comme pour constituer le groupe, il s’agit de faire un jeu qui le permette.

Ce jour-là, on propose, par exemple, feeling révélations. C’est un jeu qui va favoriser l’expression des ressentis et, comparer les perceptions.

🕛17h : La session est terminée !

On range. On aime laisser les locaux, mis à disposition, dans le même état que le matin

Le projet est désormais plus clair, optimisé et pertinent qu’il ne l’était initialement. Vous vous êtes épargnés des erreurs d’axes de travail et des pertes de temps. On a, désormais, toutes les clés en main, pour réaliser une synthèse.

On vous propose, alors, une date, à laquelle on transmettra nos conclusions et la proposition d’accompagnement

On en parle, lors d’un rendez-vous, et, vous recevez ce document par mail.